Comment réagir aux pleurs de votre bébé ?


Divers /

Nombreux sont les jeunes parents qui sont angoissés par les pleurs de leurs nourrissons. Paniqués, ils ne savent souvent pas quoi faire pour calmer les pleurs de leurs bébés surtout lorsqu’ils sont réveillés au beau milieu de la nuit. Cet article se propose d’apporter des éléments de réponse à vos interrogations.

Pleurer, un moyen pour les bébés pour exprimer leurs besoins

Les bébés nous communiquent souvent par les pleurs plusieurs informations. Lorsqu’ils sont affamés ou assoiffés, ils l’expriment par des pleurs. En cas de problèmes digestifs tels que la constipation ou la diarrhée, c’est toujours des pleurs qui en évoquent. Enfin, lorsqu’en pleine nuit, vous êtes réveillés par des pleurs de votre bébé et ce dernier serre les poings, remonte les genoux contre son ventre et se cambre, il vous dit simplement qu’il sent des douleurs abdominales. De la même façon, lorsque sa couche mouille ses fesses, votre enfant exprime le besoin d’être changé. Tout mal peut l’amener à pleurer. Vous devez donc apprendre à faire le lien entre les pleurs de votre enfant et son besoin du moment.

Quelques conseils pour calmer les pleurs des enfants

Lorsque les pleurs de l’enfant sont répétitifs, rendez-vous immédiatement chez un pédiatre pour une meilleure prise en charge. Toutefois, vous pouvez parler à votre enfant à voix douce pour le calmer. Par exemple, des pleurs qui commencent doucement et lentement et qui deviennent ensuite plus forts et rythmés expriment que l’enfant a faim. Alors, donnez-lui à manger ou à boire. Les bébés se calment très souvent lorsqu’ils tètent le sein de leur mère. Il est souvent approprié de bercer l’enfant ou de le serrer contre soi. Le contact humain lui permet de se relaxer, de se calmer, et de se sentir en sécurité.
Face à ces situations de paniques, vous devez toujours être serein et patient. Vous devez apprendre à établir une communication avec votre bébé. Surtout, lorsque vous êtes jeunes mamans, prenez le temps de connaître votre enfant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *